Il y a plusieurs mots pour désigner le métier de scénariste au Japon. Les expressions anglaises scenario writer (シナリオライター) ou tout simplement writer (ライター) sont fréquemment utilisés, tout comme le terme japonais kyakuhonka (脚本家).

Le poste de scénariste ne doit pas être confondu avec le travail de l’auteur (gensakusha -原作者). Il peut parfois s’agir de la même personne mais la plupart du temps, le scénariste travaille à partir d’une œuvre pré-existante ou d’un projet original développé par un auteur.


Le travail de scénariste au Japon

Il est relativement similaire à celui pratiqué dans les autres pays. Il s’agit de rédiger le scénario (ou script), qui est une description des actions des protagonistes du film ou de l’épisode de série, ainsi que leurs dialogues. Il ne suffit pas d’avoir des idées d’histoires et de savoir les raconter. La responsabilité de bien raconter l’histoire incombe tout autant, si ce n’est plus, au réalisateur.

Pour que le réalisateur puisse travailler dans de bonnes conditions, le scénariste doit respecter une certaine méthodologie. Il ne jouit pas de la même liberté que peut avoir un auteur littéraire. Contrairement à ce dernier, l’écriture d’un scénario ne repose pas sur le style de celui qui le rédige ; les descriptions doivent être claires et concises, sans fioritures. Le scénariste doit comprendre les limitations techniques liées à l’animation et s’efforcer autant que possible de penser en termes visuels, pour que le réalisateur puisse mettre l’histoire en image sans la dénaturer.

Le scénario est au final un document assez technique, un « plan narratif » servant de base au storyboard. Sa durée est aussi un point à surveiller, surtout dans le cas de séries télé pour lesquelles le format est fixé à l’avance (pré-générique, générique de début, partie A, partie B, générique de fin). On prend en général comme repère 1 minute = 1 page, ce qui correspond en moyenne à une vingtaine de pages de script pour un épisode de durée standard (autour de 22 minutes).

Manches Laine Longues Femmes DarkRed Pulls XGMSD Bottoming Automne Pulls Hiver Travail des scénaristes sur une série TV

Dans le cadre de la production d’une série, le scénariste principal du projet rédige, en concertation avec le réalisateur, ce qu’on appelle le shirīzu kousei (シリーズ構成), souvent traduit en anglais par series composition, c’est-à-dire la trame narrative de l’ensemble de la série. Il s’agit de la description des personnages principaux, de leurs actions sur la globalité de la série, et du découpage de cette grande histoire sous forme de synopsis d’épisodes.

Une fois ce travail achevé, l’écriture en détail des épisodes est répartie entre plusieurs scénaristes. Il est fréquent que le scénariste principal rédige lui-même le premier épisode ainsi que plusieurs autres épisodes clés. Avec le réalisateur, il supervise le travail de l’équipe de scénaristes au cours de réunions hebdomadaires, les shinario uchiawase (シナリオ打合せ) aussi appelées honyomi (本読み). Il peut arriver que le réalisateur de la série lui-même écrive quelques épisodes, voire que l’on confie à un enshutsu (réalisateur d’épisode) l’écriture de l’épisode qu’on compte lui faire réaliser. Après quelques semaines de travail et plusieurs versions, le réalisateur valide le scénario et l’on peut passer à la phase de storyboard.

À noter qu’au Japon, le réalisateur a un rôle prédominant et est tout à fait habilité à modifier le scénario, même après validation. Il peut changer des scènes et des dialogues au moment du storyboard, s’il considère que le passage du texte initial à l’image n’est pas concluant. Ce n’est pas le cas sur la plupart des séries produites en France. Il y est fréquent que le réalisateur reçoive le script validé et ne puisse pas en modifier une seule ligne de dialogue, son rôle se bornant à une simple exécution de la vision des producteurs et des scénaristes.

Adaptations d’oeuvres existantesLace Vintage Dress Black Party Womens Ladies Dress Christmas Red Vtements one Xmas Swing LILICAT S BqwZYAz

Même dans le cas d’adaptations de manga ou de romans, les scénaristes ont un rôle important à jouer. Si la trame narrative est déjà en place, l’adaptation animée peut malgré tout s’éloigner plus ou moins du matériel d’origine en fonction des désirs du réalisateur. Il arrive ainsi que des rebondissements, voire des épisodes entiers soient ajoutés dans le but de rendre l’œuvre d’autant plus intéressante.

Même dans le cas d’une adaptation très fidèle à l’œuvre originale, les contraintes du découpage filmique et le format de diffusion télé nécessitent une vraie refonte au moment de l’écriture.

Le métier de scénariste au Japon est très difficilement accessible aux étrangers. Une maîtrise parfaite du japonais est bien sûr obligatoire, le scénariste devant notamment écrire des dialogues qui semblent naturels. Il faut aussi bien comprendre les limitations liées à une production d’animation. Ce n’est pas parce que les images sont créées à base de dessins ou de CGI que tout est possible. Les scènes ambitieuses avec beaucoup d’action, des foules et des changements fréquents de décors sont coûteuses à produire. Un bon scénariste saura tenir compte des contraintes du medium animé pour en tirer le meilleur.